Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La vie errante

La vie errante

Mes goûts et mes couleurs


Adieu Gary Cooper - Romain Gary

Publié par Thierry L. sur 13 Octobre 2020, 16:52pm

Catégories : #Lu

"La barrière du langage, c'est lorsque deux types parlent la même langue. Plus moyen de se comprendre."

Romain Gary, en pondant ces lignes dès la première page de son roman, nous prévient : hors de question pour lui de se coltiner avec une phraséologie éculée. Il va donc mettre des étoiles sur ses "i" en subornant sa plume.

Dans cette histoire qui brasse romance et polar, l'écrivain cinquantenaire joue les ventriloques et prête sa voix à une jeunesse désespérée. Nous sommes en 1969, Kennedy est mort, le Vietnam n'en finit pas de s'enliser dans la boue et le sang, les démocraties vacillent, les révolutions couvent des dictatures et les minorités explosent...

Lenny, "ski bum" flaccide (glandeur des neiges, autrement dit) promène sa flemme de déserteur -il a fui la conscription- dans les montagnes suisses. Sa beauté ravageuse de blond yankee trouble l'indocile Jess, fille d'un diplomate éthylique, qu'il entraîne dans un obscur trafic de devises. Amour et pastaga !

Exercice de style souvent drôle, "Adieu Gary Cooper" compile les récriminations d'une jeunesse suicidaire et les protestations d'un écrivain désenchanté. Le roman dégondé abonde d'à-peu-près rigolards, de blagues faciles et d'avis définitifs. On s'attendrit aux rapprochements des deux héros mais on grince des quenottes quand l'action se dilue, le propos se disperse ou lorsque l'auteur, fieffé Narcisse, se délecte de ses propres tours.

En mélangeant discours direct et indirect avec changements brutaux de personnes, Gary donne d'une main au lecteur réjoui ce qu'il lui reprend aussitôt en enfilant provocations puériles (déjà démodées en 69) et cynisme feint.

Attachant et agaçant, ce chromo d'une certaine jeunesse au bord du gouffre -mi visionnaire, mi bonimenteur- aurait gagné à plus de sincérité.

Adieu Gary coupeur... de cheveux en quatre !

 

 

Adieu Gary Cooper - Romain Gary
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents