Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La vie errante

La vie errante

Mes goûts et mes couleurs


L'Or (La merveilleuse histoire du général Johann August Suter) - Blaise Cendrars

Publié par Thierry L. sur 30 Septembre 2020, 12:10pm

Catégories : #Lu

"Qui veut de l'or ? qui veut de l'or ?"

Dans la première moitié du XIXe siècle, un vaurien en quête de fortune abandonne femme et enfants, quitte sa Suisse natale, traverse l'océan et s'enfonce dans un Far-West fantasmagorique puisque inviolé. En Californie, il se bâtit un empire, corne d'abondance de la jeune Amérique. Propriétaire d'immenses territoires -San Francisco et ses environs-, son hégémonie vacille puis trébuche du jour où l'on y découvre des filons aurifères. Spolié par la folie des prospecteurs (Gold Rush, 1848-49), Suter est ruiné : sa poule aux œufs d'or est éventrée et il ne lui reste plus que les tribunaux pour pleurer... Débouté, il mourra en état de semi-démence.

Pont jeté entre poésie et roman, L'Or irradie d'audace et de liberté. En mythomane invétéré, Cendrars réinvente la biographie de Suter : il émonde, développe ou résèque dans la matière première d'un chemin de vie prodigieux. Dans cette hagiographie d'une crapule repentante, il égrène, en courts chapitres, la vie et les actes de son héros et métamorphose la matière littéraire en un serial tressautant. Les panoramiques, les travellings, les close-ups s'enchaînent pour suivre dans son orbe (de son zénith à son nadir) la trajectoire de Suter.

En son continuum créatif, Cendrars suture art poétique et prose munificente. Il emprunte les sentiers d'un Jacques de Voragine et de sa Légende dorée*, transforme son aventurier helvète en icône de papier et allégorise le destin de l'artiste : les défricheurs récoltent rarement ce qu'ils ont semé !

Une pépite !

 

* La Légende dorée (L'Or) de Jacques de Voragine (Moravagine) passée au creuset de l'homme de braises et de cendres : calcination, lessivage, sublimation, incandescence...

L'Or (La merveilleuse histoire du général Johann August Suter) - Blaise Cendrars
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents