Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La vie errante

La vie errante

Mes goûts et mes couleurs


Galilée - Lazare Herson-Macarel

Publié par Thierry L. sur 12 Février 2020, 13:00pm

Catégories : #Applaudi

Sympathique farfadet, Lazare Herson-Macarel a repris à son compte la pièce de Bertolt Brecht, "La vie de Galilée", l'a récrite, réduite, complétée, actualisée et, de fait, l'a transformée en un objet théâtral aux vertus indéniablement pédagogiques. Le jeune metteur en scène a donc tenu la gageure même si l'on peut regretter que la poétique brechtienne s'en trouve diluée et que le résultat paraisse si prosaïque. Quelques restes du texte d'origine surnagent dans la nouvelle mouture et leur musicalité, dissonante par rapport à l'ensemble, heurte les oreilles.

La mise en scène pleine de vitalité balaie ces réserves. Dans un espace scénique concentrique, allusion au système de Ptolémée, une poignée de comédiens, survoltés, font leur révolution autour d'un Galilée bouillonnant. La trajectoire sinusoïdale du savant - du zénith au nadir - dénonce tous les obscurantismes et prône l'esprit de doute. Il est dommage que des jeux d'ombres crépusculaires, illustrant l'ignorance de l'époque, l'emportent le plus souvent sur les lumières franches des vérités scientifiques : le clair-obscur, trop fréquent, endort l'attention du spectateur.

Cependant, quel spectacle tonique ! Le message est porté avec fièvre, l'abattage de la juvénile Morgane Nairaud ou du fringant Joseph Fourez vitalise le didactisme du propos et des bulles d'humour malicieuses éclatent opportunément dans chaque tableau. La direction d'acteur et les déplacements, d'une précision horlogère, s'organisent avec légèreté.

Sur le plateau, l'accompagnement musical, laconique, est mené avec maestria par Grégoire Letouvet. Quelques agréables parenthèses chantées ponctuent le chemin de croix de l'astronome et nous plongent dans une ambiance de cabaret berlinois.

Pour résumer : beaucoup d'inventivité, une troupe virevoltante et engagée, un sujet brûlant d'actualité (radicalisme, climatoscepticisme, impéritie et aveuglement généralisés) au service d'une écriture trop scolaire.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents