Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La vie errante

La vie errante

Mes goûts et mes couleurs


Marthe (Histoire d'une fille) - Joris-Karl Huysmans

Publié par Thierry L. sur 2 Novembre 2019, 12:37pm

Catégories : #Lu

Un avant-goût de Nana, mais concentré, compendieux. Un Zola ristretto en quelque sorte : puissant, âpre et corsé que le barista Huysmans vous sert sans une goutte de lait mais dans une délicate tasse de porcelaine rocaille.

Dans cet abrégé de la vie putassière, c'est le style qui emporte tout. Huysmans entrelace son récit de préciosités, d'archaïsmes et de raretés comme autant de fils d'or dans une trame bourbeuse. Car elle se roule dans la fange, sa gironde Marthe : ni chanteuse convaincante, ni cocotte convaincue, elle ne quittera jamais vraiment sa flache natale et, fille de rien, elle finira femme de tous. Tentant de s'acheter une respectabilité -toujours encartée cependant- avec Léo écrivain impécunieux, elle le quittera pour un minable paillasse roi de la roustée, Ginginet le boit-sans-soif, avant de rouler dans le caniveau d'où elle ne se relèvera plus.

A lire Marthe on découvre un lexique musqué, raffiné, chypré, on barbote dans un marigot expressionniste (amoureux de Grünewald, Huysmans anticipe Grosz et Dix), on s'extasie de descriptions mitonnées (une épicerie comme une tache de vomi ou un bal de trognes, crayonné lors d'un voyage en train) ou on s'émeut d'allusions picturales (bien avant Swann et son Odette à la grâce botticellienne, Léo est séduit par la ressemblance de sa petite grue avec un portrait signé Ferdinand Bol).

"(...) c'est comme les choses qui seraient véritablement bonnes, ça n'existe pas !" vitupère Ginginet. Huysmans prouve le contraire avec virtuosité !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents