Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La vie errante

La vie errante

Mes goûts et mes couleurs


Dans la peau de Don Quichotte - La Cordonnerie / Métilde Weyergans et Samuel Hercule

Publié par Thierry L. sur 3 Octobre 2018, 12:18pm

Catégories : #Applaudi

Le manuscrit mystérieux, dont l'auteur reste anonyme, est une tarte à la crème de la littérature depuis des siècles : cela permet, derrière un incognito bien utile, de produire des textes licencieux, blasphématoires ou politiques. Mais aussi de débrider son imagination, s'émancipant de la sorte de toutes les contraintes. C'est l'entourloupe avec laquelle le génial duo de La Cordonnerie tente de nous abuser et le public est ravi de faire semblant (?) de tomber dans le piège ainsi tendu. Un énigmatique scénario sur la triste vie d'un triste bibliothécaire qui le soir du passage à l'an 2000 est victime d'un bug personnel et se retrouve prisonnier sous la défroque d'un Don Quichotte anachronique est à la base de ce spectacle inventif et poétique.

Cependant que sur un écran un film muet nous raconte les aventures de ce brave Michel Alonso alias Don Quichotte de la Manche, des musiciens et des bruiteurs sonorisent la projection, des comédiens doublent les voix et le résultat est magique!

Envouté par l'exploit (une précision horlogère et une concentration extrême), le spectateur, redevenu enfant, découvre un inventaire à la Prévert. Une ventouse, un presse-agrume, un sèche-cheveux, un gong, une canne à pêche, un soufflet (mais point de raton laveur) deviennent le galop d'un cheval, l'éjection d'un lecteur de cédérom, un aspirateur, le passage d'un TGV, une bicyclette ou un chien qui halète. Les trois comédiens, parfaits, se démultiplient prêtant leur voix à tous les personnages de cette folle histoire, les musiciens d'accompagnement créent des atmosphères singulières et l'on croit dur comme fer à l'histoire (presque) contemporaine de cet olibrius habité par l'ingénieux hidalgo de Cervantès.

Philippe Vincenot, artiste aguerri, campe avec superbe un taciturne Alonso et un Quichotte illuminé. Métilde Weyergans et Samuel Hercule, les deux écrivains/réalisateurs/metteurs en scène/comédiens/bruiteurs de La Cordonnerie, sont impressionnants : leur talent, mêlé à une rare humilité, explose tout au long du spectacle. Un très grand bravo pour cette fantasmagorie hors norme!

Dans la peau de Don Quichotte - La Cordonnerie / Métilde Weyergans et Samuel Hercule
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents