Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La vie errante

Mes goûts et mes couleurs

Frede - Denis Cosnard

Publié le 29 Mai 2017 par Thierry L. in Dévoré

Après "Dans la peau de Modiano", un essai jubilatoire, Denis Cosnard nous revient (enfin !) avec un portrait biographique tout en délicatesse, celui de Frede, reine des nuits interlopes parisiennes et, accessoirement, biarrotes pendant près de 30 ans.

Frede, Modiano l'évoque dans "Remise de peine" et Pierre Le-Tan la croque sur la couverture de l'édition de poche du roman : elle fait partie des visiteurs de la maison de Jouy-en-Josas où Patoche et son frérot vivent loin de leurs parents.

Intrigué par cette silhouette modianesque, Denis Cosnard s'empare du personnage de papier et retrace le parcours incroyable de la petite Suzanne Baulé qui, sous son pseudonyme ambigu, séduira aussi bien Marlène Dietrich qu'Anaïs Nin ou Maria Félix et prendra la tête de quelques-uns des cabarets pour dames parmi les plus célèbres (Le Monocle, La silhouette ou le prestigieux Carroll's).

Avec tout le talent qu'on lui connaît, l'auteur dévide sa pelote et nous offre le portrait d' "invisibles" très visibles : son écriture agit comme le citron sur l'encre sympathique, il ressuscite un univers en noir et rose, palimpseste saphique que la bienséance a gratté et recouvert d'une histoire plus convenable.

Frede et ses visiteuses méritaient bien ce mauve et nostalgique hommage.

" Ah, qu'on leur permette
Col dur et gourmette
La rose ou le ring
Gourmette et smoking
L'ombre ou bien le socle
Smoking et monocle
Le pur sous l'impur
Monocle et col dur" (Pierre Philippe - Juliette)

P.S. : Et si Denis Cosnard édifiait une "encyclopédie Modiano" ? Les nombreux articles de son site (que je parcours fréquemment avec bonheur) en constitue de jolies prémisses. http://lereseaumodiano.blogspot.fr/

 

 

Frede - Denis Cosnard
Commenter cet article