Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La vie errante

La vie errante

Mes goûts et mes couleurs


Moonlight - Barry Jenkins

Publié par Thierry L. sur 12 Février 2017, 07:01am

Catégories : #Vu

In Moonlight Black Boys look Blue.

Dans un quartier noir et pauvre de Miami, dévasté par la drogue, un gamin tente de se construire tant bien que mal.

Ce récit initiatique en trois moments clés suit l'évolution, de l'enfance à l'âge adulte, d'un petit black trop sensible dans un monde où violence et virilité de façade font force de loi. Entre une mère défoncée au crack et un dealer charismatique, père de substitution fantasmé, Chiron avance obstinément, mâchoire crispée et paupières baissées.

A l'instar du Centaure, qui porte son nom, Chiron est un hybride : désigné gay par les autres (avant de le savoir lui-même), pour survivre dans ce milieu hostile, le petit gars se fabriquera une carapace de son corps et enfouira ses désirs sous une armure de muscles et de faux or.

Le viatique d'une poignée de mots (le salvateur "Ose devenir qui tu es" délivré par Juan, un dealer cubain qui s'est pris d'affection pour le mioche) et de quelques gestes furtifs (la tendresse maladroite de Kevin, un copain d'enfance) accompagneront Chiron sur le chemin de "sa"  connaissance, chemin bardé d'obstacles.

Barry Jenkins, très inspiré, assume pleinement un cinéma de l'ambigüité : saccades d'une caméra à l'épaule et circonvolutions ophulsiennes, images brutes et compositions arty (entre Wong Kar Wai et Nicolas Winding Refn), violence exacerbée et douceur fleur bleue. Il se révèle également un incroyable directeur d'acteurs (mention spéciale au très juste et très touchant André Holland).

Un grand film pudique sur la pudeur des sentiments avec une bande-son somptueuse de Nicholas Britell. Bouleversant !

 

 

 

Moonlight - Barry Jenkins
Moonlight - Barry Jenkins
Moonlight - Barry Jenkins
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents