Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La vie errante

La vie errante

Mes goûts et mes couleurs


Les palmiers sauvages - William Faulkner - Séverine Chavrier

Publié par Thierry L. sur 24 Novembre 2016, 17:35pm

Catégories : #Applaudi

Les histoires d'amour finissent mal, en général...

Dans The wild palms (Les palmiers sauvages), l'une des deux nouvelles qui constituent le roman composite de Faulkner If I Forget Thee Jerusalem (Si je t'oublie, Jérusalem), on découvre "l'histoire de Charlotte Rittenmeyer et de Harry Wilbourne, qui sacrifièrent tout à leur amour, mais en vain" (W. Faulkner, Romanciers au travail). 

Séverine Chavrier s'est emparée de cette passion exclusive et asphyxiante et nous la délivre dans toute sa sauvagerie.

C'est à un voyage sensoriel et sensuel qu'elle nous convie : nos oreilles et nos yeux restent sans cesse en éveil et rarement mise en scène aura sollicité autant notre sensibilité. Dans un élégant et mystérieux mélange de vidéos, de musiques, de trouvailles sonores et de jeux de lumière souvent aussi bruts que raffinés, elle isole un couple qui du coup de foudre initial au sacrifice final ne nous aura rien celé de leur intimité.

Les deux comédiens qui deux heures durant nous feront vivre leur descente aux Enfers amoureuse sont incarnés avec violence et incandescence par Laurent Papot (un Harry adulescent cyclothymique) et Deborah Rouach (bravache et fragile Charlotte). Dans un impressionnant décor de bric et de broc, les amants s'étreignent, s'empoignent, se chevauchent jusqu'à la mort.

Dans cette course à l'abîme, la moiteur faulknérienne est parfaitement traduite à l'image du kaléidoscope des corps enlacés de Charlotte et Harry soudain projetés sur le fond de scène et qui impriment durablement notre rétine,

"(If I Forget Thee Jerusalem) Si je t'oublie, Jérusalem, que ma main droite m'oublie !" (Psaume 136)

 

 
Les palmiers sauvages - William Faulkner - Séverine Chavrier
Les palmiers sauvages - William Faulkner - Séverine Chavrier
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents