Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La vie errante

La vie errante

Mes goûts et mes couleurs


Nadia C. (La petite communiste qui ne souriait jamais) - Lola Lafon - Chloé Dabert

Publié par Thierry L. sur 21 Mai 2016, 06:10am

Catégories : #Applaudi

Nadia C. (La petite communiste qui ne souriait jamais) - Lola Lafon - Chloé Dabert

Comment rendre compte de la trajectoire de Nadia Comăneci, cette petite gymnaste de l'ère Ceaușescu, qui, telle Icare, a tutoyé le soleil avant de voir ses ailes fondre ?

S'emparant du roman de Lola Lafon "La petite communiste qui ne souriait jamais" (2014), Chloé Dabert (qui nous avait offert l'épatant Orphelins de Dennis Kelly en 2013) nous en livre une lecture à trois voix, invoquant les fantômes de la Comăneci : la gamine sûre d'elle, l'adolescente en souffrance, la vitrine du pouvoir, la fugueuse...

La mise en scène est épurée, presque austère et met en avant le pouvoir évocateur des mots de Lola Lafon : l'émotion y affleure, soutenue par un écran vidéo où l'on devine dans un brouillard de pixels les visages de Comăneci à Montréal 76 ou des Thénardier roumains, les Ceaușescu et derrière lequel se meuvent les ombres chinoises d'une destinée...

Un nuage de carbonate de magnésium, un pot de pâte à tartiner, un ballon de baudruche et l'on est au plus proche de la petite Nadia, étoile filante ou fée clochette.

Le texte est parfaitement servi par Anna Cervinka (la voix de Nadia), Alexandrine Serre (le corps de Nadia) et la délicieuse Suliane Brahim (la narratrice).

Nadia C. (La petite communiste qui ne souriait jamais) - Lola Lafon - Chloé Dabert
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents