Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La vie errante

La vie errante

Mes goûts et mes couleurs


Carlingue - Carrousel

Publié par Thierry L. sur 28 Avril 2016, 20:10pm

Catégories : #Cueilli

Carlingue - Carrousel

Carlingue : Nom féminin. Emprunté à l'ancien nordique kerling "femme" qui a pris par métaphore sexuelle le sens technique ("pièce femelle") de "contrequille d'un navire où vient s'implanter le mât. Le mot, repris comme terme de marine, désigne aussi par extension une pièce de charpente parallèle à la quille et renforçant la carène. Le vocabulaire aéronautique l'a repris à propos de la partie du fuselage où prend place le pilote, seul sens usuel aujourd'hui.

La Gestapo française, ou la Carlingue, est le nom donné aux auxiliaires français de la Gestapo installés au 93, rue Lauriston dans le 16e arrondissement de Paris, et actifs entre 1941 et 1944. « On appelait ainsi en argot la Gestapo française… simplement parce que les truands au service de Lafont se retrouvaient dans un bar anciennement fréquenté par des aviateurs et qui s'appelait la Carlingue, d'où la désignation globale : ceux de la Carlingue! » Alphonse Boudard. Codirigée par l'ancien policier Pierre Bonny et le voyou Henri Chamberlin dit Lafont, cette annexe de la Gestapo emploie une vingtaine de condamnés de droit commun libérés à la demande de Lafont : truands, hommes de main, proxénètes, etc. Parmi les membres de la bande, Louis (dit Eddy) Pagnon, Charles Delval, Annie de Saint-Jaymes, Jo Attia, Abel Danos dit Le Mammouth, Violette Morris, etc. Fréquentent également La Carlingue, le faux marquis Lionel de Wiett, Guy de Voisin, Jean Luchaire, sa fille Corinne et sa maîtresse Yvette Lebon. Des ombres qui hanteront nombres de romans de Patrick Modiano.
(Source : Le réseau Modiano)

Carminatif, ive : Adjectif. Terme de pharmacie, qualifie une plante, un remède propre à faire expulser les gaz intestinaux tout en en réduisant leur production.

Carnaval : Nom masculin. Emprunté à l'italien carnevalo, composé de carne "viande" et de levare au sens d'ôter. Le sens premier du mot a donc pu être "entrée en carême", puis "veille de l'entrée en carême", caractérisée par des ripailles, licences et divertissements. Par métonymie, il a reçu le sens de "fête donnée lors de cette période".

Caroncule : Nom féminin. De caruncula, "petit morceau de chair". Ce terme d'anatomie désigne une petite excroissance de chair non pathologique. Au XIXe s., il a été repris à propos de l'excroissance de chair sur le front et à la gorge de certains oiseaux.

Carpaccio : Nom masculin. Emprunt culinaire récent (1980) à l'italien carpaccio "plat de fines lamelles de bœuf cru assaisonnées d'huile d'olive, de poivre et d'un filet de citron". Il s'agit de la lexicalisation du nom du peintre vénitien Vittore Carpaccio (1455-1525), célèbre pour son coloris (rouge Carpaccio), par une comparaison entre les lamelles de viande crue et les draperies rouges du peintre.

Carrousel : Nom masculin. Emprunté au napolitain carusello, nom d'un jeu d'origine mauresque introduit par les Espagnols à Naples au XVIe s. Ce mot est un emploi spécialisé de carus(i)ello "tire-lire en forme de tête" par allusion aux balles de craie en forme de tête que se lançaient deux troupes de cavaliers. Le mot désigne une parade, un tournoi où les quadrilles de cavaliers se livrent à des jeux, des évolutions. Par métonymie, il désigne le lieu où se déroule un carrousel ("La Place du Carrousel" à Paris). Par analogie avec les carrousels équestres, il a pris le sens de "manège de chevaux de bois".

Rouge Carpaccio

Rouge Carpaccio

Glou glou glou

Glou glou glou

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents