Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La vie errante

La vie errante

Mes goûts et mes couleurs


Caboulot - Cache-nez

Publié par Thierry L. sur 14 Avril 2016, 14:59pm

Catégories : #Cueilli

Caboulot - Cache-nez

Caboulot : Nom masculin. Le mot, en dehors d'un usage régional au sens de "réduit obscur dans une écurie où l'on enferme un jeune animal pour le protéger contre les accidents", s'est employé en argot puis dans la langue populaire à propos d'un petit café plus ou moins mal famé à clientèle régulière.

Caca d'oie : Nom de couleur. "Caca dauphin par contre n’a rien à voir avec le sympathique mammifère marin, mais tout à voir avec la famille royale de France et de Navarre. C’est en 1781 que la reine Marie-Antoinette eu le coup de foudre pour la délicate couleur des couches, garnies, de son charmant poupon le dauphin Louis Joseph Xavier François de France. Cette couleur ne fut d’ailleurs pas un bon présage car le dauphin décéda à l’âge de 7 ans. Toujours est-il que Marie-Antoinette, une fashion-victim avant l’heure, était une fondue de couleurs, et propulsa caca dauphin au top du hit-parade des couleurs du moment.
Le coloriste Louis-Eugène Chevreul définira caca dauphin par la formule “4 orangé - jaune 8 ton légèrement rabattu”, c’est en effet une couleur entre jaune et vert, pas très loin du caca d’oie mais dans une interprétation un peu plus jaune et désaturée. Finalement assez élégante malgré son nom." (cf. Blog Du Bon Art)

Cacahuète : Nom féminin. Emprunté à l'ancien espagnol cacaguate (1653), emprunté au mot aztèque tlacacahuatl, de tlalli "terre" et cacahuatl "cacao".

Cacao : Nom masculin. de l'aztèque cacahuatl. Ce fruit était considéré au Mexique comme l'aliment par excellence et l'arbre qui le produisait passait pour le plus beau du paradis dans la religion aztèque. Introduit par Anne d'Autriche, le breuvage mis à la mode sous la Régence était alors nommé chocolat de santé.

Cache-nez : écharpe. L'occasion de rappeler cette anecdote :

Incarcéré au camp de Drancy, en 1943, en raison de ses origines juives, Tristan Bernard, à Sacha Guitry s’enquérant de ce qu’il pouvait lui faire parvenir pour adoucir sa captivité, avait répondu : « Envoyez-moi donc un cache-nez ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents