Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La vie errante

La vie errante

Mes goûts et mes couleurs


Nana - Émile Zola

Publié par Thierry L. sur 20 Février 2016, 09:38am

Catégories : #Lu

Splendeurs et misères d'une putain : Zola a, de nouveau, chaussé ses cuissardes d'égoutier. Nana, mouche d'or, nous emporte dans son maelstrom : corruption, putréfaction, scrofules..

C'est une ogresse dont le corps s'étale à chaque page, gras et blond, dont la bouche aspire tous les désirs. Personne n'en sort indemne : rincés, vidés, gâtés... des ectoplasmes! (suicide, ruine, déchéance, ramollissement, dégringolade sociale, à vot' bon cœur M'sieurs Dames).

Seules, à la fin, quelques putains, coriaces comme des M.S.T., entourent leur reine déchue et quelle! "Il semblait que (...) ce ferment dont elle avait empoisonné un peuple, venait de lui remonter au visage et l'avait pourri." (Décidément Zola est le Roi absolu des excipits).

D'une noirceur absolue, avec des plans séquences impressionnants -dans les coulisses d'un théâtre, sur un champ de course, lors d'une réception- Nana dévore son lecteur!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents